Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 14:12

http://www.e-llico.com/img/usa2.jpgLe secrétaire américain à la Défense Robert Gates est prêt à "accepter" à contre-coeur l'accord conclu entre l'administration Obama et des élus du Congrès pour abroger la loi interdisant les homosexuels dans l'armée, a indiqué mardi son porte-parole, Geoff Morrell.
Etant donné la volonté affichée au Congrès d'abroger la loi, le secrétaire à la Défense "peut accepter" les termes de l'initiative proposée par les élus, a déclaré Geoff Morrell.

Le chef du Pentagone continue toutefois de penser qu'idéalement, le département de la Défense devrait pouvoir achever un rapport sur la question "avant qu'une législation n'abroge la loi" actuelle, a ajouté le porte-parole.

L'administration du président Barack Obama a annoncé lundi soutenir l'initiative d'élus du Congrès de faire adopter une loi abrogeant le tabou homosexuel dans l'armée américaine.

Dans une lettre envoyée au sénateur indépendant Joseph Lieberman, le responsable du budget à la Maison Blanche, Peter Orszag, affirme que "l'administration soutient l'amendement" que l'élu propose, et qui vise à imposer une politique de "non-discrimination sur l'orientation sexuelle dans l'armée".

Fruit d'un compromis en 1993 entre le président Bill Clinton, le Congrès et l'armée, la loi baptisée "Don't ask, don't tell" ("Ne rien demander, ne rien dire") impose aux militaires homosexuels de ne pas dévoiler leur orientation sexuelle, sous peine d'être exclus de l'armée. src e-llico



Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans la vie gay
commenter cet article
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 14:11

http://www.e-llico.com/img/bvillette.jpgDeux lesbiennes ont été victimes d’une agression à caractère lesbophobe alors qu’elles se promenaient le long du Canal de l’Ourcq, samedi 23 mai aux alentours de 21h30.
Alors qu’elles se promenaient le long du Canal de l’Ourcq, au niveau du bassin de la Villette, samedi 23 mai aux alentours de 21h30, deux lesbiennes ont été victimes d’une agression à caractère lesbophobe perpétrée par plusieurs hommes.

Bien que l’endroit soit très fréquenté, elles ont été insultées et frappées à la tête dans l’indifférence générale avant qu’intervienne un cycliste et qu’elles puissent alors s’enfuir.

Elles ont interpellé une patrouille de police qui passait à proximité, mais celle-ci ne les a pas escortées, pas plus qu’elle n’a tenté d’interpeller les agresseurs.

Depuis, les deux femmes ont porté plainte au commissariat du 19ème arrondissement.

Ces derniers mois, les agressions à l’encontre des personnes LGBT se sont multipliées à Paris.

Le 28 avril dernier, les actrices transsexuelles du film "Mourir comme un homme" étaient agressées en plein jour, au niveau du Parc de Belleville.
Des agressions de gays dans les 3ème et 4ème arrondissements de Paris étaient survenues précédemment.

"Ces agressions à l’encontre des lesbiennes, des gays et des trans n’ont que trop duré, elles sont véritablement intolérables", déplore Christine Le Doaré, la présidente du Centre LGBT Paris IdF.

Un comité de soutien appelle à se mobiliser le samedi 29 mai lors d'un pique-nique entre 18h30 et 22h00, devant le restaurant "O KAY café", là où a eu lieu l'agression (41 quai de la Loire, Paris 19ème (métro Laumière ou Crimée).

Cette initiative a pour but de "permettre aux deux femmes agressées de se réapproprier l’espace entourées de leurs amies" mais aussi "d’interpeller les passants sur les actes sur lesquels ils ferment les yeux refusant d’apporter leur aide".

Pour contacter les victimes : contrelesagressionslesbophobes@gmail.com
src e-llico

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans la vie gay
commenter cet article
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 14:09

http://www.e-llico.com/img/flag_zimbabwe.gifLa nouvelle constitution du Zimbabwe ne reconnaîtra pas les droits des homosexuels, a fait savoir le responsable de la commission chargée de la rédiger.
Munyaradzi Paul Mangwana - qui préside les travaux de la nouvelle constitution du Zimbabwe - a déclaré que l'homosexualité était "contre l'éthique et la morale de la nation". Il a ajouté qu'il était primordial pour le Zimbabwe de se concentrer sur le développement et non sur de "bizarres cultures occidentales".

"Le Zimbabwe, en tant que nation, est guidé par la morale traditionnelle et notre rôle n'est pas de recueillir des avis sur la nécessité de telles pratiques inhumaines", a-t-il affirmé pour fermer tout débat constitutionnel sur les questions LGBT alors que certains groupes de pression souhaitaient voir inclus les droits des homosexuels dans la nouvelle Constitution.

Tant le président Robert Mugabe (photo) que le Premier ministre Morgan Tsvangirai sont ouvertement et résolument homophobes.

Mugabe avait déjà fait savoir qu'il était personnellement opposé à l'intégration des droits des homosexuels à la nouvelle constitution du pays.

"Ceux qui s'adonnent à des comportements homosexuels sont des malades mentaux. Nous ne pouvons pas le faire (légaliser l'homosexualité) ou les morts se retourneraient dans leurs tombes", avait-t-il affirmé.

Une nouvelle constitution est en cours d'élaboration en vertu d'un partage du pouvoir entre les différents courants politiques et des groupes gay ont appelé à la reconnaissance et la protection de leurs droits.

La sodomie est illégale au Zimbabwe.

> Deux militants LGBT arrêtés pour avoir "insulté" Mugabehttp://www.e-llico.com/img/actu_mugabe02.jpg

Ellen Chademana et Ignace Mouhambi, deux employés de l'organisation Gays and Lesbians of Zimbabwe (GALZ) ont été arrêtés à leur bureau de Harare, vendredi dernier.
Les deux militants s'attendaient à être libérés sous caution mardi suite à leur arrestation pour possession présumée d'"images indécentes", mais de nouvelles accusations ont été portées contre eux. On leur reproche de "saper l'autorité du Président", a fait savoir leur avocat. La police a ajouté une accusation d'"insulte au président", a-t-il indiqué.
En cause, une lettre dénonçant l'homophobie de Mugabe signée de l'ancien maire de San Francisco qui aurait été affichée dans les bureaux de l'association.
La police prétend avoir confisqué deux cassettes vidéo pornographiques dans les bureaux du GALZ, ce qui signifie que chacun des deux accusés pourrait risquer un an de prison s'il est reconnu coupable.
src e-llico

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans actualité
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 20:26

 

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans musique
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 20:24

http://www.e-llico.com/img/malawicplevign.jpgL'Union Européenne et l'ONU ont réagi à la condamnation à la prison et aux travaux forcés du couple homosexuel au Malawi, la semaine dernière.
L'Union européenne s'est déclarée "préoccupée" vendredi par la condamnation à 14 ans de prison d'un couple homosexuel au Malawi, appelant ce pays à réviser sa législation pour "dépénaliser l'homosexualité" et "interdire toute forme de discrimination".

"L'UE se déclare préoccupée par l'homophobie et la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle au Malawi et rappelle que le principe de non-discrimination est inscrit dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques auquel le gouvernement du Malawi est partie depuis 1993", a affirmé, au nom de l'UE, Catherine Ashton.

"L'UE invite le gouvernement du Malawi à respecter les obligations qui lui incombent en vertu du droit international relatif aux droits de l'homme et à montrer qu'il est déterminé à promouvoir et protéger les droits de l'homme de toutes les personnes quelle que soit leur orientation sexuelle", a ajouté la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères.

Elle a invité le Malawi à réviser sa législation "afin de dépénaliser l'homosexualité et d'interdire toute forme de discrimination".

Côté ONU, Navy Pillay, Haut commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme, s'est dite "choquée" de la condamnation, jugeant cette décision "ouvertement discriminatoire".

"Je suis choquée et consternée par la sentence et les informations rapportées sur la façon dont Steven Monjeza et Tiwonge Chimbalanga ont été traités durant leur détention", a expliqué Mme Pillay dans un communiqué.

La responsable de l'ONU a rappelé que la législation qui avait permis cette condamnation "remontait à l'époque coloniale".

Cette loi est "discriminatoire et a pour effet de criminaliser, stigmatiser des personnes sur une perception de leur identité", a-t-elle ajouté, soulignant que de telles lois existaient "malheureusement encore dans un certain nombre de pays dans le monde".

Elle a appelé les gouvernements à y mettre un terme, soulignant que ces lois violaient "un certain nombre de traités internationaux" dont la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples.
src e-llico












Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans la vie gay
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 20:23

http://www.e-llico.com/img/pieX.jpgLa Fraternité Saint Pie X préconise d'écarter les homosexuels du sacerdoce des prêtres, pour lutter contre les affaires de pédophilie au sein de l'Eglise catholique, dans l'hebdomadaire Der Spiegel.
"Si l'on veut empêcher les abus, on doit tenir les homosexuels à l'écart du sacerdoce des prêtres", a déclaré le supérieur de la congrégation intégriste, Mgr Bernard Fellay dans la prochaine édition du magazine allemand à paraître lundi.

Les victimes d'abus sexuels au sein de l'Eglise catholique sont "presque exclusivement toutes des garçons pubères", fait valoir Mgr Fellay, qui en conclut que l'origine des scandales de pédophilie qui secoue l'Eglise catholique dans plusieurs pays n'est pas le célibat des prêtres mais l'homosexualité.

Le numéro deux du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, avait tenu des propos liant homosexualité et pédophilie, début avril au Chili.

"Nombre de psychologues, de psychiatres ont démontré qu'il n'y avait pas de relation entre célibat et pédophilie, mais beaucoup d'autres ont démontré, et m'ont dit récemment, qu'il y avait une relation entre homosexualité et pédophilie", avait-t-il déclaré.

La Fraternité Saint Pie X, communauté intégriste fondée en 1970 par Mgr Marcel Lefebvre, a refusé les principales décisions du concile Vatican II (1962-65), comme le dialogue inter-religieux, la liberté religieuse et l'abandon du dogme de l'infaillibilité papale.

Le pape Benoît XVI a levé le 21 janvier 2009 l'excommunication de quatre évêques catholiques intégristes de la Fraternité, dont le Britannique Richard Williamson, en dépit de ses déclarations négationnistes. Ce geste avait provoqué un tollé dans le monde entier.

La Fraternité a son siège à Menzingen en Suisse. src e-llico





Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans temoignage
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 20:21

http://www.e-llico.com/img/qpalm.jpg"Kaboom", long métrage du réalisateur américain Gregg Araki, présenté hors compétition à Cannes, a été récompensé samedi par la "Queer Palm 2010", première édition d'un prix récompensant un film pour sa contribution aux questions LGBT.
Ce prix a été décerné en marge du Festival de Cannes par un jury composé de représentants des festivals de cinéma gay et lesbien de Paris, Lyon, Nice et Londres, et de journalistes des magazines Première, Têtu, Les Inrockuptibles, Screen International et Studio Ciné Live.

Parrainée par Olivier Ducastel et Jacques Martineau, réalisateurs notamment de "Jeanne et le garçon formidable", la "Queer Palm" a pris en compte les films de toutes les sections cannoises : Sélection officielle, Un Certain Regard, La Semaine de la Critique, La Quinzaine des Réalisateurs.

Distingué parmi douze films, "Kaboom", présenté hors compétition en sélection officielle, réunit au générique Roxane Mesquida, Thomas Dekker et Kelly Lynch. Ce long métrage met en scène un étudiant bisexuel sur un campus américain qui croit avoir été le témoin d'un meurtre.

"Depuis 1987, les Teddy Awards récompensent pendant le festival de Berlin un film abordant les questions gays, lesbiennes, bisexuelles ou transsexuelles. C'est un vrai levier qui permet à Berlin d'accueillir les programmateurs de festivals gays. Je me suis dit que le plus grand festival de cinéma du monde qu'est Cannes, ne pouvait ignorer plus longtemps ce secteur", a expliqué à l'AFP Franck Finance-Madureira, journaliste à Yagg.com et créateur de la "Queer Palm".

"La direction du Festival de Cannes nous a donné une bénédiction officieuse. Nous devons rencontrer prochainement Thierry Frémaux, le délégué général. On sait que tout ne se fera pas d'un coup. Déjà, on aimerait avoir un corner au marché du film pour attirer producteurs et distributeurs", a-t-il ajouté. src e-llico






Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans cinema
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 20:20

http://www.e-llico.com/img/ccc.jpgSOS homophobie a annoncé le lancement vendredi d'un site spécialement dédié aux adolescents "pour parler d'homosexualité, d'identité de genre, et d'homophobie".
La création du site www.cestcommeca.net "part du constat que les adolescent-e-s non hétérosexuel-le-s souffrent encore beaucoup trop d'un manque d'information, d'isolement, voire de rejet de la part de leur entourage", explique l'association.

SOS homophobie souligne qu'elle alerte régulièrement sur le taux de suicide "anormalement élevé" chez les adolescents homosexuels et trans et plaide pour "une plus grande prise en compte des questions LGBT à l école".

Elle déplore la "frilosité générale sur les représentations des personnes homosexuelles et trans auprès des adolescent-e-s de la part du monde éducatif, des professionnels de santé, des autorités publiques".

Aujourd'hui en France, regrette l'association, "les adolescent-e-s LGBT sont invisibles".

"C’est comme ça" vise d'abord à offrir une information large et accessible sur l'homosexualité, l'identité de genre et l'homophobie.

"Il nous semble essentiel, pour un public jeune, de montrer les deux facettes - rejet et acceptation - du vécu des personnes homosexuelles ou trans, explique l'association. Quand on parle des adolescent-e-s LGBT, c’est souvent pour parler de leurs souffrances, mais nous ne voulions pas indiquer uniquement les moyens de se prémunir contre les violences homophobes et transphobes. Sur www.cestcommeca.net, les éléments constructifs, positifs, sont au contraire très présents".

Des références adaptées dans la littérature, le cinéma et d’autres domaines artistiques ont commencé à être réunies, avec pour objectif à terme de faire le panorama d'une offre culturelle de qualité. Il s'agit avant tout de rendre visible des figurations de l'adolescence homosexuelle ou trans, quand elles sont accessibles à ce public, de valeur et rigoureusement légales. Le site propose par ailleurs des portraits de figures emblématiques (réelles ou fictives) et la possibilité de témoigner en ligne.

Destiné à s'étoffer avec les années, dans l'interaction avec son public, "C’est comme ça" revendique une posture informative et éducative. En revanche, pour cette raison aussi, il ne s'agit ni d'une plate-forme communautaire ni d'un forum, fonctions déjà largement remplies ailleurs. Avec cet outil adapté à la fois à notre époque et à un public particulier, SOS homophobie entend contribuer à combler un vide qui concerne beaucoup de jeunes, trop souvent oubliés.
src e-llico

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans la vie gay
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 20:19

http://www.e-llico.com/img/gproum.jpgEnviron 350 personnes ont participé samedi à la septième Gay Fest dans le centre de Bucarest afin de réclamer la fin des discriminations à l'encontre des homosexuels en Roumanie.
Un important dispositif de sécurité avait été mis en place pour éviter tout incident lors de cette manifestation alors qu'environ 150 militants d'extrême-droite avaient organisé en fin de matinée un rassemblement contre l'homosexualité dans le centre de Bucarest.

Les organisateurs de la Gay Fest ont reçu un soutien fort des ambassadeurs de onze pays - Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Canada, Allemagne, Pays-Bas, Espagne, Suède, Afrique du Sud, République tchèque et Australie - qui ont exprimé publiquement leur "solidarité avec la communauté homosexuelle, lesbienne, bisexuelle et transsexuelle de Roumanie".

"L'homosexualité est encore un sujet tabou en Roumanie et les choses ont peu évolué depuis la dépénalisation en 2003. Il faut en parler davantage", a indiqué à l'AFP l'ambassadeur de France en Roumanie Henri Paul.

L'ambassadeur de Grande-Bretagne Robin Barnett a pour sa part participé à la Gay Fest en rappelant que le respect de la diversité est un "des droits de l'homme fondamentaux".

Plusieurs membres de l'ambassade des Pays-Bas ont également défilé samedi pour la Gay Fest.

En revanche, à l'exception de l'ancien candidat des Verts à la présidentielle Remus Cernea, quasiment aucun homme politique roumain n'était présent.

"Malheureusement, il y a une tradition persistante anti gay en Roumanie. Nous devons gagner en visibilité pour que la société nous accepte davantage et pour pouvoir faire avancer des projets législatifs en faveur d'une égalité des droits", a déclaré à l'AFP le vice-président de l'association ACCEPT, Florin Buhuceanu.

Venu avec sa compagne manifester "sa solidarité contre les discriminations", Ovidiu Anemtoaicei, estime que le "poids de la religion orthodoxe n'est pas étranger" au tabou qui règne encore sur l'homosexualité.
src e-llico


Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans la vie gay
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 20:18

http://www.e-llico.com/img/bp10.jpgPlusieurs dizaines d'extrémistes de droite ont attaqué la première gay pride programmée samedi à Bratislava, obligeant ses organisateurs à renoncer à une marche prévue dans le centre-ville.
Le rassemblement a réuni un millier de personnes, samedi après-midi à la place Hviezdoslavovo Namesti, dans le centre de la capitale slovaque. Le défilé devait ensuite parcourir les rues du centre-ville.

Mais quelque 80 skinheads ont commencé vers 16 heures à s'en prendre à ses participants, en jetant des pierres et des fumigènes, malgré la présence d'un important dispositif policier.

Les contre-manifestants ont notamment scandé "Déchets!" et "la Slovaquie est à nous!", selon le site www.sme.sk. L'un des extrémistes a jeté une pierre sur la député européenne autrichienne Ulrike Lunacek (Verts), présente au rassemblement, sans la blesser.

Les attaques ont fait au moins deux blessés et les policiers ont procédé à huit interpellations, selon la porte-parole de la police.

La police a ensuite demandé aux organisateurs de renoncer au défilé prévu. Les participants de "Pride arc-en-ciel" se sont ainsi déplacés dans le quartier de Petrzalka, sur l'autre rive du Danube, où une "after-party" était organisée dans la soirée.

(Les policiers) "n'étaient visiblement pas préparés à faire face à une telle situation, malgré nos avertissements", a indiqué à l'agence CTK l'un des organisateurs, Roman Kollarik.

"Une bande d'abrutis, qui utilisent la violence, a entravé notre manifestation. Nous sommes très tristes et déçus", a déclaré à la presse la porte-parole de "Pride arc-en-ciel", Romana Schlesingerova. src e-llico







Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans la vie gay
commenter cet article

Présentation

  • : gaymarocmusul
  •  gaymarocmusul
  • : je cree ce blog pour venir faire connaitre mes idees , je suis gay et j'ai vecu une longue histoire avec un musulman, je veut ici partager des idees avec les gens du monde , chacun est le bienvenu pour laisser un com , je repondrai tjrs en donnat mon avis perso , meme si parfois je pourrais choquer certaine personne , alors apprenez a dialoguer et a etre a l'ecoute des autres , vous en ressortirez bien plus grand , bonne visite a tous
  • Contact

Archives

Pages

Catégories