Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2020 1 24 /02 /février /2020 21:19

Dans la petite ville d’Imotski, en Croatie, les organisateurs du carnaval avaient choisi comme figure centrale une effigie de couple gay, mise à feu à l’issue du défilé. Le président de la République a fermement condamné cet acte.

C’est un bûcher symbolique, mais qui a suscité une forte indignation en Croatie. Samedi 23 février dans l’après-midi, dans la petite ville d’Imotski, près de la frontière bosniaque, se tenait comme chaque année depuis 150 ans le carnaval Bakova povorka. Cette fois-ci, les habitants de la commune de 10.000 habitants ont choisi, en guise de figure centrale du carnaval, une effigie d’un couple d’hommes portant un enfant, avec sur le front l’étoile à cinq branches de l’ancien drapeau croate sous le régime yougoslave socialiste. À l’issue de l’événement, l’effigie a été mise à feu sous les acclamations des participants, comme le raconte Total Croatia News.

 

Le bébé tenu par le faux couple a été conçu avec le visage de Nenad Stazić, député du Parti social-démocratie, et l’effigie était suivie lors du défilé par un cortège de jeunes enfants. « Que vous le vouliez ou non, c’est anormal pour nous, mais tout le monde a le droit d’être ce qu’il veut« , a lancé un habitant. Puis : « J’ai la tête qui tourne à cause de cette culture de la mort, et puisque mon corps est malade, cette année, mettons le feu à cette famille grotesque avec le bébé Nenad Stazić. »

Le président de la République condamne

Interrogé par le quotidien Slobodna Dalmacija, Milivoj Đuka, président de la Société culturelle de la cérémonie Bakon, a assumé ce geste : « Nous sommes une société conservatrice et nous respectons la tradition. Donnez un enfant à sa mère, comme le dit le proverbe. Nous pensons que c’est la bonne chose à faire. » Comme l’a relevé Total Croatia News, Milivoj Đuka a posté en 2015 sur sa page Facebook une photo où on le voit poser appuyé sur un mur, à côté d’un tag de croix gammée nazie.

 

D’après le site d’information LGBT+ suisse 360°, Arsen Bauk, député et ancien ministre social-démocrate, devait se rendre ce lundi 24 février à Imotski pour déposer une plainte pénale. Le tout nouveau président de la République, le social-démocrate Zoran Milanović, a réagi à son tour sa page Facebook. « Le bûcher symbolique de partenaires de même sexe avec un enfant adopté à Imotski pendant les festivités du carnaval de Bako est un acte triste, inhumain et totalement inacceptable. Les organisateurs qui ont instigué cet événement honteux, en se référant à la tradition, méritent la condamnation la plus ferme du public, car la haine pour les autres, l’intolérance et l’inhumanité ne sont pas et ne seront jamais une tradition croate. Je demande leurs excuses publiques et la réaction des institutions concernées, d’autant plus que de nombreux enfants ont regardé l’événement, témoins ainsi de la propagation de la haine et de l’incitation à la violence. »

 

Crédit photo : Boško Ćosić / YouTube

 

source tetu.com

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : gaymarocmusul
  • : je cree ce blog pour venir faire connaitre mes idees , je suis gay et j'ai vecu une longue histoire avec un musulman, je veut ici partager des idees avec les gens du monde , chacun est le bienvenu pour laisser un com , je repondrai tjrs en donnat mon avis perso , meme si parfois je pourrais choquer certaine personne , alors apprenez a dialoguer et a etre a l'ecoute des autres , vous en ressortirez bien plus grand , bonne visite a tous
  • Contact

Archives

Pages

Catégories