Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 18:03

Hier, les animateurs d'«A votre écoute, coûte que coûte» sur France Inter ont choqué de nombreux auditeurs en tenant des propos homophobes. Même si l'émission satirique revendique le politiquement incorrect, elle fait surtout grincer des dents.

 

«Vous êtes de la jaquette, monsieur? (…) C'est contre-nature». Des propos homophobes intolérables envers un auditeur appelant pour un tout autre sujet, et qu'on ne s'attend sûrement pas à entendre à une heure de grande écoute sur une radio du service public. C'est pourtant bien ce dont ont été témoins hier à la mi-journée les auditeurs de France Inter, lors de la diffusion de A votre écoute, coûte que coûte, une nouvelle émission qui suscite à la fois polémiques et interrogations depuis son lancement il y a dix jours.

Le principe: Philippe de Beaulieu et son épouse Margarete, «deux professionnels de la santé», comme le décrit la station dans un communiqué, répondent «aux interrogations, aux attentes et aux doutes des auditeurs». Seulement voilà, tout ceci n'est qu'un canular. Derrière les deux psychothérapeutes se cachent en réalité Laurent Lafitte et Zabou Breitman, avec des comédiens en guise d'auditeurs, et l'émission n'est absolument pas à prendre au sérieux. Le problème est qu'à aucun moment le programme n'est présenté comme satirique au même titre que la véritable identité des animateurs n'est jamais dévoilée. Un parti pris de France Inter, qui souhaite que l'émission reste un mystère. Quant au côté politiquement incorrect, il est totalement assumé, voire revendiqué.

«C'est de l'humour, mais ce n'est pas drôle!»
Mais cet avis n'est pas forcément partagé par les auditeurs. Sur le site internet de la station, les commentaires indignés pleuvent depuis hier. «Comme beaucoup d'auditeurs, j'ai été choquée par les propos homophobes tenus aujourd'hui. Apparemment, c'est de l'humour, mais ce n'est pas drôle!», écrit par exemple Sandrine P. après l'émission d'hier, au terme de laquelle les deux faux thérapeutes raccrochent au nez de l'auditeur homo sous prétexte qu'ils sont «attachés à des valeurs».

De même, plusieurs auditeurs ont contacté TÊTU afin de s'insurger contre des propos blessants. «De tels propos sont le triste révélateur de cette haine ordinaire portée par cette frange de population “bien pensante” qui n'a de cesse de juger ses congénères en fonction de leurs croyances, de leur identité, de leur sexualité!» nous écrit Charlotte. «C'est inadmissible. Ces propos devraient être condamnés par la justice. Je suis hétéro est choqué par tant d'homophobie sur le service public» s'insurge Arnaud.

«Belle victoire de l'humour»
De son côté, l'association de défense des droits des LGBT Act Up a publié hier une lettre ouverte aux responsables de France Inter, affirmant ne pas avoir «trouvé le sketch drôle» et accusant la station de «contenter les homophobes». Et Fréd Navarro, le président d'Act Up-Paris, de conclure son courrier: «Belle victoire de l'humour».

Contacté par TÊTU.com, France Inter n'a pas souhaité réagir à la polémique, expliquant vouloir garder le mystère qui entoure l'émission. La station ajoute que «Philippe et Margarete de Beaulieu» s'exprimeront dans les médias «dans quelques semaines», précisant au passage que le politiquement incorrect de l'émission n'est pas limité aux homos: ils «ne s'entendent avec personne».

Si vous ne l'avez pas entendue, écoutez l'émission d'A votre écoute, coûte que coûte du 26 janvier 2012 sur le site de France inter.

 

src tetu.com
Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans actualité
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 17:31

http://img.e-llico.com/thumbnail_1320741703.jpg"L'Amour plus fort que la haine" barre la une de Charlie Hebdo à paraître mercredi au dessus d'un dessin représentant un musulman embrassant goulûment un journaliste de l'hebdomadaire.

 

Des décombres d'attentat figurent en fond de ce baiser dégoulinant signé Luz. En couverture, le journal annonce un reportage de Cabu chez les indignés de New York.

Dimanche en arrivant sur le parvis de l'Hotel de Ville pour un rassemblement de soutien au journal, le directeur de la publication Charb avait embrassé un homme après avoir lancé: "puisqu'on me traite de d'homosexuel!".

Luz est également l'auteur de la couverture de l'hebdomadaire paru la semaine dernière et représentant une caricature de Mahomet hilare sous le titre "Charia Hebdo".

Le siège de Charlie Hebdo a été victime d'un incendie d'origine criminelle dans la nuit de mardi à mercredi, un "attentat" --selon les mots du ministre de l'Intérieur Claude Guéant-- qui a suscité une indignation générale.

(Source AFP)

 

 via e-llico

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans actualité
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 19:43

http://img.e-llico.com/thumbnail_1320311752.jpgLady Gaga a indiqué qu'elle comptait lancer la fondation avec sa mère, Cynthia Germanotta, et un certain nombre de partenaires s'appuie d'ores et déjà sur des partenaires prestigieux, dont le California Endowment, un organisme de prévention, et le Centre Berkman de l'Université d'Harvard, qui travaille sur les implications sociales d'internet.

Dans un communiqué, la pop star gay-friendly explique vouloir créer "une communauté mondiale qui protège contre le harcèlement et l'abandon".

Sa fondation veut travailler à "l'autonomisation et l'égalité des jeunes en encourageant la confiance en soi, le bien-être, la lutte contre le harcèlement scolaire, le coaching et la carrière", notamment en faisant appel à la mobilisation numérique comme "l'un des moyens pour créer des changements positifs".

Son single "Born This Way" avait été salué comme "le nouvel hymne gay" par Elton John pour ses paroles défendant l'orientation sexuelle LGBT comme une "bonne voie".

Lady Gaga a manifesté son émotion après le suicide d'un jeune homosexuel victime de harcèlement homophobe, Jamey Rodemeyer, il y a quelques semaines.

L'adolescent avait posté une phrase d'une chanson de Lady Gaga sur son compte Facebook avant de se tuer.

La chanteuse lui avait rendu hommage lors d'un concert à à Las Vegas peu après.

Elle avait aussi profité d'une rencontre avec Barack Obama pour soulever la question du suicide et du harcèlement des adolescents gays avec le président américain.

La Born This Way Foundation va aussi lancer l'an prochain un site internet permettant aux visiteurs de déclarer qu'ils "sont nés ainsi".

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans actualité
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 16:10

http://img.e-llico.com/thumbnail_1318321930.jpgL'Inter-LGBT a demandé lundi que le droit à la pension de réversion pour les couples pacsés soit inscrit dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2012, prochainement débattu en seconde lecture à l'Assemblée nationale.



En 2007, Monsieur Nicolas Sarkozy en campagne avait promis plus de sécurité et de reconnaissance aux couples de même sexe, notamment en leur ouvrant le bénéfice de la pension de réversion en cas de décès", rappelle lundi l'Inter-LGBT dans un communiqué.

Mais "en 2011, la solidarité qui fonde la relation entre deux personnes pacsées ne donne toujours pas lieu à l’ouverture du droit à la pension de réversion pour le partenaire survivant", constate l'association, qui dénonce une "différence de traitement (...) difficilement justifiable".

"La jurisprudence européenne, les avis des instances comme la Halde ou les sondages d'opinion - 63% des français favorables à l'égalité des droits pour tous les couples, tout concours en ce sens,  les députés sont désormais assurés d'aller dans le sens de l'évolution de notre société", souligne encore le communqué.

"Maintenir une telle différence constitue de fait une discrimination, puisqu'aujourd'hui le mariage n'est pas ouvert aux couples de même sexe", souligne l'Inter-LGBT qui a fait parvenir à l'ensemble des groupes politiques de l'Assemblée nationale des propositions d'amendements pour permettre d'ouvrir le droit à la pension de réversion pour les couples pacsés dans le cadre des travaux parlementaires autour du Projet de Loi de Financement de Sécurité Sociale (PLFSS) 2012.

(Avec AFP)

src e-llico

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans actualité
commenter cet article
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 08:13

VOILA ,QUELQUES TEMPS QUE J'ATTENDAIS ! JE PRENDS L'AVION CE MATIN ET JE VOUS REVIENS DANS 15 JOURS BISOUS A TOUTES ET TOUS

http://87.img.v4.skyrock.net/87a/meliotta/pics/3021637736_1_3_3Yj5xlHs.gif

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans actualité
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 15:05

http://img.e-llico.com/thumbnail_1316001430.jpgLe service de paiement en ligne PayPal est dans la ligne de mire d'une organisation LGBT, All Out, qui lui demande d'annuler les comptes de groupes religieux américains homophobes.
All Out cite une dizaine de groupes religieux, dont la plupart sont basés aux Etats-Unis, les qualifiant de "dangereux extrémistes anti-LGBT" et accuse PayPall de faire de l'"argent sale" avec ces organisations.

En cause notamment le Family Research Institute et Americans for Truth About Homosexuality, qui tous deux qualifient  l'homosexualité de "dangereuse" et "contre nature".

Un autre groupe, Abiding Truth Ministries, finance les voyages réguliers de son leader Scott Lively, un pasteur évangéliste américain "pour prêcher ses idées violemment homophobes", affirme All Out.

La politique officiellement affichée par PayPal indique que l'entreprise interdit l'utilisation de son service de "promouvoir les activités qui prône la haine, la violence et l'intolérance raciale", mais manifestement mais certains groupes passent entre les mailles du filet.

All Out a lancé une pétition en ligne qui a déjà rassemblé 25.000 signatures visant à contraindre les cadres de PayPal à annuler les comptes des groupes anti-gay.

src e-llico

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans actualité
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 15:04

http://img.e-llico.com/thumbnail_1315998835.jpgLe magazine gay Têtu paraîtra le 21 septembre dans une nouvelle formule pour son 170ème numéro. Le titre cherche ainsi à se relancer.
Le magazine, constamment déficitaire depuis sa création, avec des pertes estimées à 2 millions d'euros en 2010, pour 3,5 millions de chiffre d'affaires, avait déjà mis en place une  nouvelle formule il y a deux ans, plus people et plus lyfestyle.

Celle-ci n'a pas enrayé le déclin de la vente en kiosque d'un titre qui souffre comme tous les médias imprimés de la concurrence d'Internet. Le tout sur fond de crise du marché publicitaire.

Pierre Bergé, son riche propriétaire, fortement investi dans "le Monde" depuis quelques mois, a tenté de se désengager du titre homosexuel à deux reprises, sans trouver de repreneur.

Il a donc décidé de mettre en place une nouvelle formule pour tenter de relancer le titre.

Selon le directeur de la rédaction du mensuel, Gilles Wullus, "plus visibles, mieux acceptés, les homos ne veulent plus être résumés à une communauté, ils sont au contraire ouverts sur le monde, les cultures, les modes de vie, les idées...".

C'est à partir de cette analyse qu'a été bâti le nouveau Têtu qui paraîtra en kiosque dans quelques jours avec le chanteur homo Emmanuel Moire en couverture (photo) .

Parmi les nouveautés annoncées, de grandes interviews ouvriront chaque mois le magazine, tandis qu'une nouvelle rubrique déco et des pages thématiques (high tech, auto, cuisine, forme, droit, 15-20 ans) font leur apparition.

src e-llico

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans actualité
commenter cet article
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 20:58

http://img.e-llico.com/thumbnail_1309347385.jpgLe SNEG et deux sociétés de diffusion de poppers en gros ont déposé mercredi un recours devant le Conseil d’Etat pour demander l’annulation de l’arrêté du 29 juin 2011 interdisant la vente et la cession des poppers.
LeSyndicat National des Entreprises Gaies (SNEG) et deux sociétés de diffusion de poppers en gros - Men’s Club et New Millénium Productions - ont déposé mercredi un recours devant le Conseil d’Etat pour demander l’annulation de l’arrêté du 29 juin 2011 interdisant la vente et la cession des poppers.

En conférence de presse, Etienne Apaire, Président de la MILDT, annonçait le 29 juin 2011 des mesures visant à interdire les poppers en France. Le 7 juillet suivant, par délégation du ministre de la Santé Xavier Bertrand, Jean-Yves Le Grall, Directeur Général de la Santé, signait un arrêté en ce sens.

Dès le 29 juin, le SNEG Syndicat dénonçait ce projet d’interdiction puis informait ses adhérents de la parution de l’arrêté au Journal Officiel dès le 7 juillet 2011.

Après parution d’un décret en 20 novembre 2007, lequel visait déjà à l’interdiction des poppers en France, le SNEG et Men’s Club avaient déjà déposé un premier recours et le Conseil d’Etat avait annulé ledit décret. Aujourd’hui, rejoints par New Millenium Productions, ils déposent un nouveau recours contre cet arrêté.

Pour le SNEG, "cette décision vient, une fois encore, impacter la commercialité de tout un secteur d’activité".

Alors qu'il a engagé, au lendemain de l’annulation du décret de 2007, une politique de prévention pour la fabrication, la vente et la consommation des poppers, il dénonce "une mesure disproportionnée, sans consultation préalable, visant à masquer l’échec de l’Etat en matière de lutte contre les stupéfiants, incitant à la consommation de drogues dures à économie souterraine".

Le SNEG, Men’s Club et New Millenium Productions espèrent que, comme pour le décret de novembre 2007, le Conseil d’Etat prononcera l’annulation de l’arrêté de juin 2011.

(Source SNEG)

src e-llico

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans actualité
commenter cet article
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 20:54

http://img.e-llico.com/thumbnail_1315484907.jpgLa Commission européenne vient d'affirmer que le droit communautaire ne justifie pas l'interdiction généralisée des dons de sang pour les hommes gays et bisexuels dans plusieurs pays européens.
Les autorités sanitaires nationales citent souvent une directive européenne de 2004 pour justifier les interdictions qu'elles ont mis en place.

Or, la Commission européenne explique dans une réponse à une question écrite des membres du Parlement européen que la législation européenne ne se prononce en aucun cas en faveur d'une interdiction des dons de sang d'hommes homosexuels ou bisexuels.

John Dalli, le commissaire européen à la santé, explique que le droit communautaire justifie des exclusions du don de sang chez les personnes présentant "un risque élevé de contracter de graves maladies infectieuses" en raison de leur "comportement sexuel" et non en fonction de leur "orientation sexuelle".

La Commission note également que la mise en œuvre de la législation européenne prévoit que les États membres ne doivent pas discriminer sur la base de l'orientation sexuelle.

Autrement dit une interdiction générale pour tous les hommes gays et bisexuels de donner leur sang serait illégale en vertu du droit communautaire.

Pour Michael Cashman, député européen, co-président de l'Intergroupe du Parlement européen sur les droits des LGBT, la réponse de la Commission "rappelle aux États membres qu'il existe des individus qui sont à risque, et non des groupes".

"Être gay ou bisexuel ne peut pas être considéré automatiquement comme une menace pour la santé publique. Seuls des comportements sexuels à risque chez les hommes ou femmes, homosexuels ou hétérosexuels, constituent un risque réel", explique-t-il.

> Léger assouplissement au Royaume-Uni

Indépendamment de la réponse de la Commission, le gouvernement britannique a annoncé aujourd'hui qu'il levait l'interdiction à vie sur le don de sang pour les hommes qui n'ont pas eu de rapports sexuels homosexuels dans les 12 derniers mois.

Le changement entrera en vigueur en Angleterre, au Pays de Galles et l'Ecosse le 7 novembre prochain.

Cette mesure ne satisfait pas les défenseurs des droits LGBT pour qui "les homosexuels sont toujours traités de façon injuste selon les nouvelles règles, alors que les hétérosexuels ayant des activités sexuelles à risque élevé ne sont pas soumis aux mêmes restrictions".

L'interdiction du don de sang au Royaume-Uni a été mis en place dans les années 1980 après le début de l'épidémie de  sida.

(Source Intergroup on LGBT Rights)
src e-llico

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans actualité
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 10:18

http://img.e-llico.com/thumbnail_1314953601.jpgLe Collectif éducation contre les lgbtphobies en milieu scolaire réagit à la controverse sur les maunels scolaires traitant de l'identité sexuelle et du genre et dénonce l'action d"un lobby réactionnaire".
Le Collectif éducation contre les lgbtphobies - qui regroupe les principaux syndicats de l'Education (FCPE, Fep-CFDT, Ferc-CGT, FSU, Sgen-CFDT, UNSA Éducation, UNEF, FIDL, UNL) - demande au ministre Luc Chatel "de ne pas céder aux pressions" et de "maintenir la diffusion des manuels et l'inscription au programme de la question de l’identité sexuelle ou du genre".

"Pour nos organisations, écrit le Collectif dans un communiqué, le rôle de l’École est de permettre l'émancipation des femmes et des hommes et une meilleure insertion possible dans la société dans laquelle ils évoluent. Cela implique une connaissance de celle-ci, et de sa diversité. Cela passe par un questionnement et une recherche permanents, et l'accès à un certain nombre de théories et de savoirs".

Le Collectif rappelle également que "l'homophobie et la transphobie continuent de faire des ravages parmi les élèves, en terme d'insertion scolaire, de santé, et de taux de suicide, et que la responsabilité de l’École est de veiller à ce que tous les élèves y réussissent et s'y épanouissent".

"Si l'orientation sexuelle et l'identité de genre appartiennent à la sphère intime, nos organisations réaffirment que la lutte contre le sexisme, l'homophobie et la transphobie concerne bien la sphère publique et relève notamment de la politique éducative du pays, expliquent encore les syndicats de l'Education. Ainsi tout, des séances d'éducation à la sexualité aux programmes scolaires, doit être fait pour lutter contre les stéréotypes".

Le Collectif estime que "céder face aux lobbys conservateurs serait un très grave recul et irait à l'encontre de la prétendue volonté du ministère du lutter aussi contre les LGBTphobies en milieu scolaire", alors qu'on est toujours en attente de
nouvelles du Conseil contre les discriminations mis en place en avril dernier.
src e-llico

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans actualité
commenter cet article

Présentation

  • : gaymarocmusul
  •  gaymarocmusul
  • : je cree ce blog pour venir faire connaitre mes idees , je suis gay et j'ai vecu une longue histoire avec un musulman, je veut ici partager des idees avec les gens du monde , chacun est le bienvenu pour laisser un com , je repondrai tjrs en donnat mon avis perso , meme si parfois je pourrais choquer certaine personne , alors apprenez a dialoguer et a etre a l'ecoute des autres , vous en ressortirez bien plus grand , bonne visite a tous
  • Contact

Archives

Pages

Catégories