Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 21:13

Par Christophe Cordier 

 

Cet après-midi, les funérailles d'Ihsane Jarfi ont eu lieu dans l'intimité, et le parquet a retenu le caractère homophobe de l'agression. La communauté gay belge ainsi que certains politiques sont complètement sous le choc.

 

 

MISE À JOUR 18H30: - Le meurtre d'un jeune homosexuel en Belgique a été qualifié vendredi d'homophobe par le juge d'instruction chargé du dossier, une première depuis que la police et les parquets doivent notifier les crimes ayant pour motif l'orientation sexuelle des victimes.

Selon le parquet, es quatre hommes auraient alors commencé à le frapper dans la voiture «pour donner une leçon à l'homo». Vu cette requalification des faits, le centre pour l'égalité des chances et les associations LGBT ont annoncé qu'ils se portaient partie civile.

Jeudi prochain, une délégation d'Arc-en-ciel Wallonie sera reçue par le premier ministre Elio Di Rupo, aux côtés de représentants des fédérations associatives flamandes et bruxelloises. Une rencontre sera également organisée avec les autorités communales liégeoises.

Le meurtre d'Ihsane Jarfi jettera un voile noir sur la Belgian Pride organisée samedi prochain à Bruxelles. Un hommage lui sera rendu à cette occasion.


 

Hier en fin de journée, le quatrième suspect du meurtre d'Ihsane Jarfi (lire notre article) a été enfin interpellé. Il était cet après-midi interrogé par les enquêteurs. Ses trois comparses ont comparu ce matin devant la chambre du conseil de Liège et n'ont pas réclamé leur remise en liberté.

«Ils ne lui ont laissé aucune chance»
La famille et les proches d'Ihsane Jarfi ont enterré ce matin ce jeune gay de 32 ans, apparemment victime du premier meurtre homophobe de Belgique. Ses proches ont annoncé leur intention de se constituer partie civile pour assassinat avec circonstances aggravantes de crime homophobe et raciste. L’avocat de la famille affirme que leur intention était bel et bien de tuer le jeune homme: «Ils n’ont laissé aucune chance à la victime. Le corps d'Ihsane Jarfi a été retrouvé dans un champ isolé. Cet élément démontre l’issue réservée à la victime par les auteurs des faits.» On a également appris que le corps d’Ihsane était dénudé, ce qui pourrait indiquer une volonté de l’humilier. Arc-en-Ciel Wallonie et d’autres associations LGBT pourraient aussi se constituer parties civiles en fonction de l’évolution de l’enquête.

Actuellement, les inculpés sont simplement soupçonnés de vol avec violence, de séquestration et de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort, et le parquet de Liège envisage de requalifier les faits en assassinat. Mais à l'heure actuelle, la discrimination homophobe n’est pas retenue comme mobile du meurtre. «Les suspects font état de propositions homosexuelles faites par la victime, mais on n'a pas d'éléments disant que c'était le mobile premier du crime.» Deux des quatre suspects sont connus de la justice pour des faits de violence grave et gratuite. La représentante du parquet estime qu'ils voulaient en découdre avec quelqu'un mais qu’ils n’avaient pas l’intention de cibler la communauté homosexuelle.

Réactions politiques
Ce drame suscite aussi des réactions politiques. Le président du Parti socialiste belge, Thierry Giet, a déclaré que, «d'après les premiers éléments connus, il s'agirait d'un meurtre à caractère homophobe. Si cela devait se vérifier, le PS appelle à la plus grande fermeté par rapport aux auteurs de ce crime ignoble», a-t-il ajouté, tandis que le parti écologiste a plaidé pour que «la lutte contre les discriminations et les violences homophobes devienne une véritable priorité nationale».

Pour Joëlle Milquet, ministre de l’Intérieur (centriste) qui a réagi hier, «si la justice devait confirmer qu'il s'agit d'un crime homophobe nous serions confrontés au franchissement intolérable des frontières d'une nouvelle forme abjecte de haine de la différence de l'autre, légitimant la nécessité de mesures fortes».

Jeudi prochain, une délégation d'Arc-en-ciel Wallonie sera reçue par le premier ministre Elio Di Rupo, aux côtés de représentants des fédérations associatives flamandes et bruxelloises. Une rencontre sera également organisée avec les autorités communales liégeoises. Le meurtre d'Ihsane Jarfi jettera un voile noir sur la Belgian Pride organisée samedi prochain à Bruxelles. Un hommage lui sera rendu à cette occasion.

Photo: DR.

 

src tetu .com

Partager cet article

Repost 0
Published by gaymarocmusul - dans deces
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : gaymarocmusul
  •  gaymarocmusul
  • : je cree ce blog pour venir faire connaitre mes idees , je suis gay et j'ai vecu une longue histoire avec un musulman, je veut ici partager des idees avec les gens du monde , chacun est le bienvenu pour laisser un com , je repondrai tjrs en donnat mon avis perso , meme si parfois je pourrais choquer certaine personne , alors apprenez a dialoguer et a etre a l'ecoute des autres , vous en ressortirez bien plus grand , bonne visite a tous
  • Contact

Archives

Pages

Catégories